Sytody est un POC de todo app crossplatform (iOS&Android), qui a la particularité d’utiliser la reconnaissance vocale pour ajouter des tâches; c’est une petite expérimentation réalisée en quelques heures avec Flutter, durant un week-end 🌦 de mai.

spring

Que ce récit débute au mois de mai n’est en rien anodin, bien au contraire… C’est bien connu :

“En mai, fais ce qu’il te plait !”.

Et pour ma part, depuis quelques mois, s’il y a un bien truc qui me plait : c’est Flutter, un SDK de développement crossplatform développé par Google, basé sur leur langage Dart. Cet outil a ensoleillé mon début d’année 2017 professionnelle, en accélérant radicalement ma productivité pour le développement mobile, ouvrant ainsi de nombreuses perspectives.

J’aurais, je pense, l’occasion de revenir plus en détail sur les raisons de ce ⚡️ coup de foudre, et les particularités de cet outil, dont la version tout juste taggée alpha, a déjà recueilli plus de 5000⭐️ Github

Aujourd’hui, je prends le prétexte de Sytody, pour m’intéresser à un aspect particulier de Flutter : sa gestion des échanges avec les plateformes “hôtes”, càd les possiblités qu’il offre pour utiliser les fonctions/API natives de iOS/Android.

sytody-screen

Après avoir pratiqué, ± en profondeur, Air Mobile, Cordova via Meteor et Nativescript, cette dimension est devenue primordiale dans le choix (ou non) d’une techno crossplatform.

Je ne reviendrais pas sur la complexité ou les difficultés, souvent WTF, rencontrées dans mes précédentes explorations cross-plateformes.

aïe

Je vais plutôt m’étendre sur la joie et la béatitude que m’a apporté Flutter sur cette question (entre autres).

spring joy

1. Echanges Flutter <-> iOS & Flutter <-> Android

Comme les autres solutions, Flutter offre un moyen d’accéder à l’ensemble des fonctions de l’OS sur lequel l’appli est lancée. Contrairement à d’autres solutions, ce moyen est simple, et le plus souvent sans aucune configuration capillotractée.

L’équipe ayant (pour le moment?) abandonné la compilation d’application MacOS, 3 plateformes sont officiellement gérées : iOS, Android et Fuchsia. Et ne m’étant pas encore aventuré dans les secrets (ouverts) de cette dernière, mon retour d’expérience concerne les deux principales plateformes mobiles à ce jour : iOS et Android.

L’accès aux fonctionnalités natives est basé sur l’ouverture et l’utilisation de canaux. Ces canaux permettent :

  • soit d’appeler des méthodes de Dart vers le natif, ( et/ou inversement ) : cf. MethodChannel
  • soit d’envoyer des streams de Dart vers le natif ( et/ou inversement ), pour diffuser des flux de données (venant d’un capteur par exemple) : cf. BasicMessageChannel

C’est très simple, et très efficace. Pour ceux qui ont connus l’AMF, on retrouve un peu le même principe d’appel de méthodes distantes, sauf que dans le cas présent, ce n’est pas une communication client->serveur mais DartVM<->OS hôte. Les canaux gérent automatiquement la sérialisation des types “basiques” : String, Map, List et les différents types numériques.

Pour invoquer une méthode:

  • côté Dart/Flutter, on instancie un canal MethodChannel, en lui donnant un identifiant,
  • et on instancie l’équivalent, en ObjC ou Swift pour iOS,
  • et/ou en Java ou Kotlin pour Android.
  • on définit ensuite pour chaque canal, un messageHandler, en définissant son API, la liste des méthodes auxquelles le canal donne accès.

Ensuite, il ne reste qu’à invoquer des méthodes via les canaux, d’un côté vers l’autre, en transmettant, ou pas, des arguments.

Exemple

Prenons un exemple très basique : une simple méthode de récupération de la version de l’OS hôte.

Côté Flutter/Dart

  • On instancie un canal nommé “plugin_demo”
  • On invoque une méthode “getPlatformVersion” sur ce canal, sans passer d’arguments.
static const MethodChannel _channel = const MethodChannel('plugin_demo');
String platformVersion = await _channel.invokeMethod('getPlatformVersion');

La méthode invokeMethod renvoie un Future ( aka promise ), qu’on peut traiter via un .then(…) ou via async/await.

iOS - Swift

  • On crée là aussi un canal FlutterMethodChannel nommé “plugin_demo”
  • on définit une fonction chargée de gérer les appels venant de Flutter.
let controller : FlutterViewController = window?.rootViewController as! FlutterViewController;
let flutterChannel = FlutterMethodChannel.init(name: "plugin_demo", binaryMessenger: controller);
  
flutterChannel.setMethodCallHandler({
  (call: FlutterMethodCall, result: FlutterResult) -> Void in
  if ("getPlatformVersion" == call.method) {
      result("iOS " + UIDevice.current.systemVersion);
    } else {
      result(FlutterMethodNotImplemented);
    }
});

Android - Java

  • mêmes principes que pour iOS
new MethodChannel(getFlutterView(), "plugin_demo").setMethodCallHandler(
    new MethodCallHandler() {
        @Override
        public void onMethodCall(MethodCall call, Result result) {
            if (call.method.equals("getPlatformVersion")) {
              result.success("Android " + android.os.Build.VERSION.RELEASE);
            } else {
              result.notImplemented();
            }
        }
});

Natif vers Dart

Même principe, mais cette fois invokeMethod est appelé côté “hôte”, pour une exécution côté Dart.

Maintenant qu’on a le principe, au prochain épisode nous regarderons un exemple concret/complet avec l’implémentation de la reconnaissance vocale.

> Flutter, API natives et plugins (2/3)

speakToIt

Ressources